Elever une Mygale comme animal de compagnie dans un terrarium.

Les Nouveaux Animaux de Compagnies deviennent incontournable dans notre monde. Bien avant, pour les amateurs de terrariophilie, ces animaux représentaient déjà beaucoup. Toute fois, avant de choisir une mygale pour l’élever dans un terrarium il y a des étapes à franchir.

Nous allons, à travers cet article, de présenter les nombreux avantages d’accueillir une mygale chez soit dans un terrarium.

dimensions
Avantages
notre avis
lucky reptil Kit de démarrage 50cm
Kit de démarrage
Lucky reptile
en savoir plus
dimensions
53 / 32 / 50 cm
Avantages
kit complet pour démarrer
notre avis
Idéal pour un démarrage facile
YCDJCS vivarium 40cm
Vivarium bois
YCDJCS
en savoir plus
dimensions
60 / 40 / 40 cm
Avantages
thermomètre incorporé
notre avis
Couteux mais la finition est
repiterra 60 bois
Terrarium bois OSB
Repiterra
en savoir plus
dimensions
60 / 30 / 30 cm
Avantages
facile à monter, prix
notre avis
parfait pour un terrariophile qui dispose de son équipement

Tout d’abord éliminons tout mal entendu concernant la différence entre Mygale et Tarentule car il n’y en a pas. C’est une évolution de langage né en Italie. En effet lorsqu’une personne se faisait piquer par une araignée les gens du village se réunissaient et devaient danser la « Tarentelle ». Le mot Tarentule en découle.

une mygale
Une Mygale

Quelles araignées peut-on adopter?

En France, les phobies sont la 3e cause de consultation pour trouble anxiété ou dépression. Les araignées sont la phobie la plus fréquente. Et les craintes sont souvent exacerbées en période d’hiver quand les araignées sont plus visibles.

Les araignées sont des animaux fascinants. Les éleveurs d’araignées ont des structures de plus en plus développées et une passion pour ces créatures. Nous avons souvent tendance à oublier que les araignées sont des animaux domestiqués. Si vous voulez élever vos propres araignées, vous aurez besoin de suivre quelques règles de base pour vous assurer de leur bien-être.

Voici quelques spécimens d’araignées qui peuvent vous intéresser pour débuter et les garder en captivité:

  • les theraphosidae.
  • les lycosidae (araignées-loup)
  • les salticidae (araignées sauteuses)
  • les dolomedes triton.
  • les agelenopsis.

Pourquoi choisir une mygale pour faire un terrarium ?

Une fois que vous aurez surmonté le tabou culturel lié au fait de garder des araignées et des tarentules comme animaux de compagnie, vous réaliserez rapidement à quel point ces animaux sont incroyablement uniques.

Bien qu’elles soient l’une des plus anciennes créatures de la planète, les tarentules sont très évoluées pour leur mode de vie.

Elles s’adaptent parfaitement dans une myriade d’environnements pour chasser et se reproduire . Il n’y a pas de limite à ce que l’on peut apprendre en observant ces arachnides.

La taille des mygales va de quelques centimètres à des géants de près de 30 cm de diamètre. Cependant, la grande majorité des espèces restent suffisamment petites pour être logées en toute sécurité et confortablement dans un terrarium standard de 30 cm de largeur pour 60 cm de longueur avec une hauteur différente en fonction du spécimen.

Nous avons sélectionné ce modèle qui présente toutes les caractéristiques:

Terrarium Lucky reptile
Terrarium Lucky Reptile

De plus, les tarentules sont l’un des animaux de compagnie qui demandent le moins d’entretien. Une fois l’habitat mis en place, il suffit de les nourrir une ou deux fois par semaine. Puis de brumiser régulièrement le terrarium. Cela pour maintenir un taux d’humidité correct.

La plupart des tarentules peuvent être maintenues à une température comprise entre 20 et 27 degrés toute l’année. Dans la plupart des climats, cela signifie que peu ou pas de chauffage d’appoint est nécessaire pour maintenir ces animaux.

La première étape est la plus difficile

La chose la plus difficile pour les gens est de s’approcher assez près d’une mygale pour la première fois. Puis de la voir pour ce qu’elle est vraiment.

En effet ce ne sont pas des bêtes effrayantes qui veulent vous mordre. Mais plutôt des créatures incroyablement agiles capables de certains des exploits les plus étonnants du règne animal.

Pour ma part, j’étais autrefois très mal à l’aise avec les tarentules. Je n’avais tout simplement jamais eu l’occasion de les approcher.

Ni de près ni de les toucher. Et au lieu de les connaître pour ce qu’elles sont, je les connaissais sous le jour négatif.

Une fois que j’ai dépassé mon ambivalence initiale, et que j’ai regardé de plus près. J’ai finalement réalisé ce que j’avais manqué, et depuis lors, je n’ai jamais regardé en arrière. En fait, la découverte des tarentules a eu un effet si profond sur ma vision des animaux inconnus. Aussi j’ai choisi de partager mon expérience et mes conseils avec vous ici.

Le choix d’une Mygale

Lorsque l’on choisit une mygale pour la première fois, il y a quelques éléments à prendre en compte. Parmi ceux-ci, la facilité de garde (type d’habitat), la taille adulte et le tempérament. Les différentes espèces de tarentules ont des besoins différents.

Déterminer son environnement naturelle pour le reproduire

Par exemple, certaines espèces viennent de déserts rudes et secs, et dépendent de terriers profonds pour échapper à la chaleur.

D’autres vivent dans les forêts tropicales d’Asie et d’Amérique du Sud. Il est évident que si vous gardez une araignée tropicale arboricole dans un endroit sec, sans hauteur verticale pour grimper, vous obtiendrez un animal stressé et de courte durée.

Faites plutôt des recherches sur les origines, les comportements et les besoins de l’espèce qui vous intéresse avant de l’acheter ou de commencer à construire un habitat.

La réalité est que les tarentules sont des survivantes naturelles et qu’elles peuvent s’adapter à des conditions d’hébergement même sous-optimales. Cependant, ce n’est pas une excuse pour maltraiter votre animal ou pour prendre des raccourcis dans ses soins.

Quelle sera la taille adulte de ma mygale pour choisir le terrarium?

Il est important de prendre en compte la taille adulte de l’animal que vous envisagez. Alors que les tarentules Rose Hair Grammostola rosea et Red Knee Brachypelma smithi n’atteignent qu’une taille adulte de 5 à 1à cm, d’autres, comme la Goliath Bird Eater Theraposa blondi, atteignent une envergure de patte aussi grande qu’une assiette.

dimensions
avantages
notre avis
Reptile Growth
Reptile Growth
voir le prix
dimensions
50 / 25 / 27 cm
avantages
excellente visibilité
notre avis
notre coup de cœur
Lucky reptile
Lucky Reptile
voir le prix
dimensions
49 / 32 / 52 cm
avantages
kit de démarrage
notre avis
le plus complet pour un bon début
dimensions
37 / 25 /20 cm
avantages
léger et résistant
notre avis
bon rapport qualité/prix
dimensions
30 / 20 / 15 cm
avantages
facile pour transporter
notre avis
le premier prix
Exo terra
Exo terra
voir le prix
dimensions
30 / 30 / 30 cm
avantages
fermeture et aération
notre avis
la sécurité

En effet un animal de cette taille a besoin de beaucoup d’espace pour vivre une vie confortable sans stress. Pour les débutants, l’une des plus petites espèces mentionnées ci-dessus serait un meilleur choix.

À maturité, une seule femelle (généralement le plus grand des deux sexes) peut être maintenue dans un petit enclos de la taille d’un réservoir en verre de 20 litres, ou même plus petit.

Quel est le tempérament du spécimen?

Les tempéraments des tarentules varient autant que leur taille et leur apparence. Certaines espèces, comme la G. rosea du Chili, sont naturellement dociles et lentes. des novices peuvent facilement les manipuler.

À l’autre extrémité du spectre se trouvent les « araignées babouins » de l’Afrique sub-saharienne. Ce groupe de tarentules mal classées atteint des tailles plus importantes (jusqu’à 17 cm) et est totalement inadapté à la manipulation.

En effet ces tarentules sont naturellement nerveuses et agressives. Elles n’hésiteront pas à se tenir debout, à se jeter sur un gardien et à lui infliger une morsure avec ses crochets venimeux potentiellement douloureuse.

Si vous ne pensez pas être prêt pour ce type de responsabilité, commencez par un animal plus calme. En effet prenez un caméléon ou des scorpions et gagnez de l’expérience avant de passer à des spécimens plus avancées.

Terrarium pour mygale

L’un des principaux attraits de l’élevage des tarentules est la simplicité relative de leur habitat. La plupart des espèces passent environ 90 % de leur vie cachées dans des terriers ou des creux d’arbres. Elles attendent la tombée de la nuit.

Par conséquent, il n’est pas nécessaire de fournir un énorme et vaste terrarium à la mygale. Comme toujours, il y a des exceptions. Mais la plupart du temps, les enclos de la taille d’une boîte à chaussures fonctionnent bien.

enclos préconisé
Exemple d’enclos préconisé

Une bonne règle de base pour les espèces terrestres est que la surface au sol de la cage devrait être 3 à 4 fois la taille de la tarentule lorsque ses pattes sont étendues.

Pour les reptiliens (et certainement pour les mammifères), cela peut sembler peu d’espace. Mais en fait, il est légèrement plus grand que les enclos souvent utilisés et recommandés par les éleveurs.

Conseil

En tant que naturaliste dans l’âme, je pense que tous les animaux devraient disposer d’autant d’espace que possible pour leur espèce.

Pourquoi prendre un terrarium trop grand est mauvais?

Cependant, l’astuce avec les tarentules est de ne pas être trop grand. Comme les tarentules dépendent principalement de leurs sens tactiles (sensations) pour explorer leur environnement, une cage trop grande serait en fait source de stress pour la plupart des spécimens.

Les animaux placés dans ces grands enclos ont tendance à arpenter constamment le périmètre de l’enclos sans fin.

Comment éviter ce stress?

L’exception à cette règle serait les grands enclos qui sont densément aménagés.

les diverses structures de dissimulation que la tarentule peut explorer amoindrirait le stress. N’oubliez pas qu’une tarentule heureuse est une tarentule qui sent son environnement autour d’elle.

N’oubliez pas non plus que certaines espèces grimpent et que d’autres se terrent. La plupart d’entre elles ont besoin au minimum d’un petit abri dans lequel elles peuvent s’installer confortablement.

Les espèces arboricoles peuvent être maintenues dans des enclos plus hauts avec une surface au sol légèrement inférieure à celle recommandée précédemment.

De même, nous utilisons des enclos plus profonds pour les espèces fouisseuses. Assurez-vous de connaître les habitudes de l’espèce que vous allez acquérir avant de choisir et de concevoir un enclos.

Les tarentules femelles (la plupart des spécimens en animalerie sont des femelles) peuvent vivre plus de 20 ans. C’est un engagement à long terme.


Dans quel cas choisir un terrarium en PVC?

Si vous vivez dans un climat où un chauffage d’appoint n’est pas nécessaire en hiver, les terrariums en plastique sont parfaits.

Ils sont peu coûteux, légers et sûrs. Cependant, ils ne peuvent pas être chauffés au risque de fondre et se rayent avec le temps.

Il ne nous reste plus qu’à choisir le terrarium

Mon premier choix pour garder les tarentules : les terrariums en verre. Les modèles de 15 à 20 litres conviennent à la plupart des espèces. Toutefois, quelques individus nécessitent un habitat de 40 litres.

Les espèces extrêmement grandes, comme les babouins royaux et les mangeurs d’oiseaux, peuvent nécessiter des réservoirs encore plus grands. Mais nous recommandons ces espèces pour les amateurs expérimentés et sortent du cadre de cet article.

Je recommande vivement un réservoir spécialement conçu pour les reptiles. Par opposition à un aquarium à poissons converti dont l’aération ne correspond pas.

Les tarentules sont très agiles et peuvent être d’incroyables artistes de l’évasion. Les terrariums munis de grilles coulissantes et verrouillables sont parfaits et peuvent généralement être achetés pour moins de 50 €.

Ces habitats sont éternels. Ils peuvent être chauffés doucement et ont une excellente ventilation. Notamment grâce au système d’aération pour les spécimens qui aiment la sécheresse et l’humidité.

Quels aménagements pour le terrarium de ma mygale?

Une fois que vous avez choisi un enclos approprié pour votre mygale, il est assez simple de le remplir.

Au minimum, les 3 éléments suivants doivent être présents :

  • un substrat approprié
  • un abri
  • une coupelle d’eau.

Placez des cachettes et des décorations

À l’inverse, il n’y a aucune limite à la complexité de la décoration de l’enclos.

Cependant, gardez à l’esprit que de nombreuses espèces formeront des réseaux complexes de toiles dans le compartiment.

Si vous placez trop d’objets dans la cage, il deviendra impossible de nettoyer, nourrir et abreuver votre animal sans détruire totalement ses toiles.

Il n’est pas difficile de concevoir un enclos simple, mais esthétiquement plaisant. Une simple expérimentation révélera ce qui fonctionne pour vous et pour votre animal.

Choisir un substrat adapté

Il y a probablement autant d’opinions sur les substrats appropriés pour les tarentules qu’il y a d’espèces de tarentules dans le monde.

Chaque éleveur de tarentules aura son préféré pour ses propres raisons. Je ne prétendrai pas que le substrat est le bon ou le mauvais.

Je vais plutôt vous expliquer quelques-uns de mes préférés qui ont fonctionné parfaitement pour moi au fil des ans. En général, je préfère les substrats naturels et organiques.

En d’autres termes, je n’aime pas les tapis de cage en plastique, ni le gravier d’aquarium. Il est important d’avoir un substrat qui maintient une humidité adéquate. Même les espèces désertiques ont besoin d’un certain degré de fluctuation de l’humidité. De même, il ne doit pas être trop poussiéreux, sale ou lourd.

Mes propositions de substrats

Mon premier choix de substrat est l’écorce d’orchidée pure ou l’écorce d’orchidée mélangée à une litière de tourbe d’enveloppe de noix de coco.

La quantité de litière de coques de noix de coco est directement liée à l’humidité ambiante que je souhaite obtenir.

Plus de litière de coques de noix de coco équivaut à une humidité plus élevée. Ce qui provoque des périodes plus longues entre les brumisations pour maintenir l’humidité.

Ce qui fait que l’écorce est un de mes préférés, c’est qu’elle fonctionne tout aussi bien pour les espèces plus sèches.

Je la rince avec de l’eau du robinet pour enlever toute la poussière qui se forme pendant le transport. Puis je l’ajoute à mon enclos. Il séchera en quelques jours et deviendra un substrat très propre et sec.

Mon deuxième substrat préféré dans le terrarium de ma mygale est la vermiculite pure.

Ce produit est fabriqué pour le jardinage, et utilisé couramment dans l’incubation des œufs de reptiles. Il a été utilisé pendant des années en Europe comme une litière bon marché et fiable.

Il peut être maintenu très humide ou sec, et lorsqu’il est humide, il peut facilement prendre la forme d’un terrier. Les substrats plus secs ont tendance à ne pas conserver la forme des terriers. Alors prenez en compte cela lors de la conception de l’habitat.

Un autre avantage est que la vermiculite a un aspect très soigné. Elle a un éclat métallique qui peut être très attrayant. Aux États-Unis, la vermiculite est maintenant disponible sans amiante, et c’est la qualité de vermiculite que je recommande.

En définitive pour la question du substrat?

Étant donné leur capacité d’adaptation, il peut sembler évident que presque tout peut faire un bon substrat pour tarentules. Dans une certaine mesure, c’est vrai.

Cependant, tous les facteurs pris en compte, les quelques options ci-dessus ont été les plus efficaces pour moi.

Il faut noter que les trois ingrédients (écorce, terre et vermiculite) peuvent être mélangés dans un nombre infini de combinaisons. Testez et cherchez pour former des substrats parfaits pour vos besoins.

La décoration de l’enclos est simple.

Le strict minimum serait une simple structure de dissimulation telle qu’une demi-bûche ou une hutte de coco. Les installations plus naturalistes peuvent inclure des morceaux de pierre ou de bois flotté pour que votre animal se sente chez lui.

Quelle que soit la méthode choisie, rappelez-vous les principes de base. Faites en sorte que votre tarentule se sente en sécurité, mais n’en faites pas trop.

Conseil

Je laisserais au moins 25 % de l’espace au sol de l’enclos libre et ouvert pour que votre tarentule puisse explorer.

Après un certain temps dans leur maison, la plupart des tarentules commencent à creuser leurs propres cachettes, certaines déplacent même les meubles de la cage.

C’est bien, laissez-les faire. Votre tarentule sait mieux que vous ce qu’elle aime. De nombreuses espèces creusent profondément dans le substrat.

Si vous avez une espèce qui creuse, veillez à ce que les niveaux inférieurs du substrat soient suffisamment humides pour éviter que les tunnels des tarentules ne s’effondrent.


Eau et hygrométrie pour votre terrarium à mygale

Contrairement à la croyance populaire, les tarentules boivent de l’eau. La sagesse traditionnelle indique que les tarentules tirent de la nourriture toute l’humidité dont elles ont besoin pour survivre.

Cela peut être vrai, selon la taille, l’âge et les conditions environnementales de l’animal. Cependant, d’après mes observations personnelles et celles d’autres experts, la grande majorité des tarentules ont besoin d’un abreuvoir et l’utilisent.

Sans la protection supplémentaire d’un terrier naturel, les tarentules perdent de l’eau plus vite qu’elles ne peuvent en gagner en consommant de la nourriture.

Mettre de l’eau à disposition

L’eau doit être disponible en permanence, et doit être offerte dans un plat anti-débordement suffisamment grand pour que la tarentule puisse y mettre tout son corps.

Les plats plus petits sont tout simplement trop petits pour que les organes sensoriels de la tarentule puissent les percevoir, et l’eau sera négligée.

abreuvoir
Abreuvoir

La profondeur est une autre préoccupation. Ne faites pas de l’eau beaucoup plus profonde que la distance entre le sol et le dessous de la tarentule.

Il est également conseillé de prévoir une sorte d’île ou de rampe dans le plat afin de fournir une voie d’évacuation aux grillons d’alimentation rebelles ou aux tarentules faibles.

Autrefois, les boules de coton saturées et les éponges étaient très appréciées dans un terrarium pour tarentules. On pensait que les tarentules buvaient l’éponge avec leurs crohets et que, dans le même temps, l’évaporation de l’eau augmentait l’humidité.

En réalité, cette installation ne fait que créer un terrain favorable aux bactéries, aux champignons et aux grillons. Il est choquant de voir à quelle vitesse ces éponges à tarentules peuvent être souillées. Ne les utilisez pas. Elles ne sont pas nécessaires et peuvent nuire à votre animal.

Une bonne hygrométrie pour votre mygale dans le terrarium

L’humidité à l’intérieur de l’enclos des tarentules doit être maintenue à un niveau acceptable pour l’espèce que vous gardez. En général, les espèces du désert profond se portent bien avec une humidité ambiante comprise entre 40 et 60 %.

Un taux encore plus bas est acceptable si des abris/abris humides appropriés sont présents. Les espèces tropicales ont besoin d’une humidité plus élevée, de 75% à 100%.

Les espèces intermédiaires ont besoin de niveaux intermédiaires. Maintenez aisément des niveaux d’humidité appropriés en choisissant un substrat adéquat. Mais également en contrôlant la ventilation et en effectuant des brumisations régulières.

Quelles méthodes pour un bon taux d’humidité?

La brumisation avec de l’eau à température ambiante est de loin le moyen le plus courant et le plus simple d’augmenter l’humidité de la cage.

brumisateur
Brumisateur

Je recommande de brumiser légèrement les espèces du désert deux fois par semaine. Par contre, pour les habitants de la forêt tropicale jusqu’à deux fois par jour.

L’utilisation d’une jauge d’humidité de qualité vous aidera à déterminer le programme de brumisation approprié pour votre installation spécifique. Utilisez de l’eau en bouteille ou de l’eau distillée pour brumiser la cage.

L’utilisation de l’eau du robinet laissera d’affreuses taches d’eau et des dépôts minéraux sur les parois de votre enclos. Cette simple astuce vous évitera bien des frustrations au moment de nettoyer votre réservoir.

Nourrir la mygale dans le terrarium

L’alimentation des tarentules est peut-être l’aspect le plus simple de leurs soins. Dans la nature, les tarentules ont un régime alimentaire varié composé de proies invertébrées et vertébrées.

En captivité, les petits insectes récoltés spécifiquement pour nourrir d’autres animaux doivent constituer l’essentiel de leur alimentation. Les aliments courants sont les grillons, les vers de farine (toutes tailles) et les cafards.

La variété est la clé, bien que les grillons se soient avérés être un aliment de base sain. Une grande mygale peut manger des petites souris, des oiseaux et même des lézards, aussi bien dans la nature qu’en captivité dans un terrarium.

Les rongeurs doivent être nourris de façon minimale, les insectes constituant l’essentiel du régime alimentaire des tarentules.

La taille de la proie est le facteur suivant.

En général, ces prédateurs s’attaquent, tuent et mangent des proies qui semblent beaucoup trop grosses pour elles. Cependant, une proie trop petite peut être ignorée, tandis qu’une nourriture trop grande peut intimider la tarentule.

Je vise à nourrir ma mygale dans son terrarium avec des insectes d’1/4 de la taille de leur abdomen.

Certaines espèces préfèrent des proies plus grosses, tandis que d’autres attendent des aliments plus petits.

Vous devrez expérimenter ici pour voir ce que votre tarentule préfère. Mais veillez à ne pas proposer de nourriture si grosse qu’elle pourrait blesser votre tarentule.


Proposez la nourriture dans un terrarium environ une fois par semaine.

Les jeunes tarentules à croissance rapide peuvent accepter de la nourriture plus souvent que cela. Mais la plupart d’entre elles ignorent la nourriture si elles sont encore pleines du repas précédent.

Vous devez donner à votre tarentule autant de grillons qu’elle peut en manger en quelques heures. Néanmoins prenez soin de retirer les aliments non consommés.

Il se peut que votre tarentule s’empiffre, puis jeûne pendant des semaines ou des mois. Ce schéma est parfaitement sûr et naturel. La plupart des tarentules de taille moyenne mangent 2 à 3 grillons adultes tous les 5 à 7 jours.

La suralimentation n’est pas un problème, car les tarentules cessent simplement de chasser lorsqu’elles sont rassasiées.

C’est pour cette raison que les proies non consommées ne doivent pas être laissées dans l’enclos pendant un certain temps. On sait que des grillons et des vers de farine affamés se nourrissent de la créature pour laquelle ils étaient censés servir de nourriture.

Il est inutile de saupoudrer les aliments destinés à votre mygale dans son terrarium d’une multivitamine. De nombreuses tarentules ne mangent pas la proie entière, mais seulement l’intérieur, en laissant derrière elles la coquille chitineuse.

Afin de fournir tous les minéraux et vitamines nécessaires, je vous recommande de lui faire ingérer ses proies.

Il existe des aliments commerciaux pour insectes, mais un mélange de fruits frais, de légumes et de céréales fonctionne également. Laissez les insectes à nourrir se vider pendant au moins 24 heures avant de les donner à votre tarentule.

Conclusion

Comme je l’ai dit, la frontière entre les éleveurs de reptiles et de mygales devient de plus en plus floue. Il me semble que de nombreux amateurs sont satisfaits de garder les deux types d’animaux. Ils apprécient chaque espèce pour ses propres caractéristiques uniques.


Nous espérons que ce témoignage d’un éleveur professionnel aura présenté ici suffisamment d’informations solides. Afin que ces bases permettent de prendre une décision éclairée si une mygale dans votre terrarium vous convient ou non.

Dans le meilleur des cas, ses propos vous ont ouvert une porte qui vous mènera à des années de divertissement et d’éducation.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

univers-terrarium
Logo